vendredi 20 septembre 2013

Maroc: Manifestations pour la libération du journaliste Ali Anouzla

Un journaliste, Ali Anouzla, a été interpellé mardi 17 septembre a Casablanca .

Officiellement, on lui d'avoir diffusé sur le site d'informations Lakome, d'une vidéo propagandiste d'Aqmi, vidéo diffusée par d'autres sites du Net, pae exemple celui de El Pais.
Mais c'est surtout une voix critique contre les autorités que les autorités marocaines veulent museler.
Dans un communiqué, Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé "une atteinte inadmissible au travail d'information"."Nous craignons qu'Ali Anouzla soit puni pour la ligne éditoriale indépendante et critique de Lakome", a ajouté Amnesty international.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.