vendredi 6 septembre 2013

Les mères célibataires, nouveau visage de la pauvreté

Dans la série " Il reste encore beaucoup à faire pour que l'égalité femme-homme soit une réalité" un nouvel exemple/
 Les victimes de la pauvreté sont ma
joritairement des femmes et les mères célibataires peinent souvent à assurer financièrement le quotidien de la famille, selon la dernière enquête réalisée pour le Secours Populaire Français (SPF) et présentée jeudi.

augmenter la taille du textediminuer la taille du texte"Les femmes, si elles ont un travail, il faut qu'elles le gardent", martèle Danièle Admant, frêle et grisonnante Alsacienne de 53 ans. Elle-même a abandonné ses petits boulots pour élever ses cinq enfants, avant de se retrouver seule à 45 ans, en rupture familiale.
Sans qualifications, elle ne trouve pas d'emploi stable. "Trop vieille, poubelle", résume-t-elle. "On élève ses petits, mais la société ne nous accorde pas de reconnaissance", dit celle qui, avec 400 euros par mois, est coutumière des découverts.

Sa "misère" est aussi celle de près de la moitié des mères célibataires. 45% d'entre elles sont à découvert à la fin du mois révèle l'enquête Ipsos-SPF, contre 19% pour les femmes en général et 18% pour l'ensemble de la population.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.