mardi 17 septembre 2013

L'Amérique raciste se déchaîne contre Miss America, d'origine indienne

La cérémonie de l'élection de Miss America, diffusée sur la chaîne ABC, devant des millions de téléspectateurs, a excité les plus bas instincts d'une frange extrême de la population  et a réveillé un racisme qu'on espérait disparu depuis l'élection de Barack Obama.
Dès l’élection de Nina Davuluri,  une jeune étudiante américaine d’origine indienne,  " heureuse que l'organisation ait célébré la diversité", de nombreux messages à caractère raciste sont en effet apparus sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter

La frange de Amérique intolérante n'a pas admis la défaite de Miss Kansas, une femme militaire blonde et blanche. Elle était une véritable Miss America, estiment ses fans, séduits par son patriotisme, mais aussi par son amour de la chasse et des tatouages.
Triste image d'un pays qui veut imposer "la démocratie et les valeurs occidentales dans le monde."

Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.