mercredi 18 septembre 2013

La NSA espionne aussi les réseaux Visa et Mastercard

Swift, Visa, Mastercard et même Bitcoin. Les agents secrets cherchent à pénétrer les flux financiers dans le monde entier. Et souvent, ils y arrivent.

De nouvelles révélations montrent l’ampleur de l’espionnage des flux financiers par les services secrets américains. Il y a un peu plus d’une semaine, la télévision brésilienne avait révélé que la NSA attaquait le réseau Swift, utilisé pour les transactions bancaires internationales. Le magazine allemand Spiegel apporte maintenant de nouveaux détails. Dans son édition du lundi 16 septembre, il explique que la NSA gère une base d’informations baptisée « Tracfin » qui, en 2011, comptait déjà plus de 180 millions de données de transactions. Celles-ci sont sauvegardées pendant au moins cinq ans et proviennent de sources diverses telles que les réseaux Swift ou les réseaux de cartes bancaires Visa et Mastercard. Selon le magazine, qui s’appuie sur des documents fournis par Edward Snowden, même les transactions Bitcoin sont surveillées.
Pour lire la suite de cet article, cliquez sur le logo.