samedi 3 août 2013

Tunisie : remise en liberté de Amina Sbouï, militante du groupe Femen


Amina Sbouï, militante féministe du groupe Femen, a été remise en liberté ce jeudi 1er août après une décision de la justice tunisienne. 
Elle reste toutefois inculpée pour avoir peint le mot « Femen » sur le muret d’un cimetière de la ville de Kairouan, à 150 kilomètres au sud de Tunis. C’est donc libre qu’elle devrait comparaître prochainement devant un tribunal.
La jeune fille de 18 ans, arrêtée le 19 mai dernier, a quitté la prison pour femmes, près de Sousse, à 140 kilomètres au sud de Tunis, accueillie par son père, extrêmement soulagé. Il était en effet très inquiet par la dégradation de l'état psychologique de sa fille, en détention.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.