lundi 26 août 2013

Maires refusant de célébrer les mariages gay : ce que dit la loi

La maire de Bollène, Marie-Claude Bompard, ancienne cadre du Front national désormais affiliée à la Ligue du Sud, refuse que l'union de deux femmes soit célébrée, par elle comme par un conseiller municipal, au nom de sa "conscience".
Mais en refusant d'appliquer la loi sur le mariage pour tous, l'édile est passible de sanctions qui peuvent aller jusqu'à 5 ans de prison et 75. 000 euros d'amende


Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.