lundi 26 août 2013

L’Italie adopte une loi contre le féminicide

Le terme  féminicide  est désormais couramment employé en Italie pour désigner toute forme extrême  de violence contre les femmes, la plupart en milieu familial. Le crime de féminicide vient d’entrer dans le droit italien.
Depuis janvier 2013, l’Italie enregistre un meurtre de femme, commis par un homme, toutes les soixante heures. Dans huit cas sur dix le criminel est un proche de la victime.

La violence des hommes contre les femmes en Italie touche toutes les zones géographiques de la péninsule, toutes les couches sociales. Les 93 victimes recensées depuis janvier 2013, étaient âgées de 25 à 65 ans. En 2012, selon le ministère de l’intérieur,  124 femmes étaient tuées par un proche (mari, conjoint ou ex) et 47 grièvement blessées, dans 63 % des cas à leur domicile.
En France, 400 000 femmes ont été victimes de violences conjugales en deux ans, commises par le conjoint ou l’ex-conjoint. Les victimes se rendent très rarement au commissariat. Le taux de plainte varie de 2 % pour les violences sexuelles à l’intérieur du ménage à près de 20 % pour les violences ayant entraîné des blessures.
Pour plus d'infos, cliquez sur la photo.