jeudi 29 août 2013

Facebook : quand le gouvernement espionne votre profil

Encore une info qui prouve le danger de mettre en ligne sur les réseaux sociaux des infos ou des photos personnelles. 
Facebook a publié son rapport semestriel des requêtes de renseignement gouvernementales. La France fait partie des pays les plus demandeurs, mais à peine plus d'un tiers ont été acceptées.
Mis en cause dans le scandale de la surveillance Internet de la National Security Agency (NSA), Facebook continue tses efforts en matière de transparence. Le réseau social dirigé par Mark Zuckerberg a publié son rapport détaillant les demandes gouvernementales de renseignements sur ses utilisateurs. Ce sont les autorités de 71 pays qui ont ainsi adressé des requêtes à Facebook au cours du premier semestre 2013.
Pour plus d’infos, cliquez sur la photo.