samedi 24 août 2013

Affaire du " Beach de Brazzaville ": Arrestation en France et mise en examen de Norbert Dabira

Communiqué commun LDH, FIDH, OCDH 
L’ancien Inspecteur général des Armées du Congo, Norbert Dabira, a été interpellé, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire hier des chefs de crimes contre l’humanité dans l’affaire dite du " Beach de Brazzaville ".
Bien que la FIDH, la LDH et l’OCDH se réjouissent de la mise en examen de Nobert Dabira dans ce dossier, elles déplorent avec force les modalités du contrôle judiciaire prononcé qui ne permettent pas de s’assurer de sa mise à disposition de la justice française, et ce en dépit du mandat d’arrêt international dont il est l’objet depuis 2004.

Interpellé hier en région parisienne alors qu’il se trouvait à la sous-préfecture de Torcy pour des raisons administratives, Norbert Dabira a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction du pôle spécialisé dans les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les crimes de génocide.
Pour lire la suite, cliquez sur la photo.