lundi 18 mars 2013

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale, selon Eurostat

En 2011, 27% des enfants de moins de 18 ans étaient menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne, a annoncé Eurostat, l’office européen des statistiques, dans un communiqué en date du 26 février 2013.
Pour Eurostat, les personnes menacées de pauvreté ou d’exclusion sociale sont« celles relevant d’au moins un des trois critères suivants : à risque de pauvreté, en situation de privation matérielle grave ou vivant dans des ménages à très faible intensité de travail ». En retenant ces critères, l’office européen chargé de l’information statistique note que dans la majorité des Etats membres, les enfants et les jeunes de moins de 18 ans sont plus touchés par la pauvreté et l’exclusion sociale que les autres groupes d’âges.
En 2011, les plus fortes proportions de moins de 18 ans menacées de pauvreté et d’exclusion sociale ont été observées en Bulgarie (52%), en Roumanie (49%), en Lettonie (44%), en Hongrie (40%) et en Irlande (38% en 2010) ; et les plus faibles en Suède, au Danemark, ainsi qu’en Finlande (16%). Ces chiffres issus de l’enquête statistique menée dans l’UE par Eurostat sur le revenu et les conditions de vie (UE-Silc), indiquent par ailleurs que ce risque s’élève à 23% pour les Français de moins de 18 ans, soit cinq points au-dessus de la population totale.
La même source relève que près de la moitié de l’ensemble des enfants dont les parents avaient un faible niveau d’éducation étaient exposés au risque de pauvreté contre 22% pour les enfants ayant des parents avec un niveau d’éducation intermédiaire (au plus un second cycle de l’enseignement secondaire) et 7% pour les enfants de parents ayant un niveau d’éducation élevé (enseignement supérieur).
Pour plus d'infos, cliquez sur la carte