mercredi 27 mars 2013

Communiqué des "Sociétés des journalistes" après la manifestation du mariage pour tous.

L'ex-ministre de l'intérieur Claude Guéant avait estimé que, dimanche, "c'était un public très familial", qui, "de par sa composition et son comportement, ne justifiait en rien l'utilisation des gaz".
Il ne devait pas être dans la même partie du cortège que les journalistes qui eux ont pu "constater le climat délétère qui régnait parmi les manifestants à l'égard des journalistes".
Il est indispensable de rappeler à ces marcheurs du dimanche ce que disait Voltaire
" Le droit de dire et d’imprimer ce que nous pensons est le droit de tout homme libre, dont on ne saurait le priver sans exercer la tyrannie la plus odieuse. "
Libération Mercredi 7 mars