mardi 18 décembre 2012

Petit cours de droit à l'usage des dirigeants de la FFF qui en auraient bien besoin

Communiqué LDH. Paris, le 14 décembre 2012
La Ligue des droits de l'Homme, qui a contribué à révéler les discriminations qui se cachent (mal) dans certains milieux du sport, a poursuivi cette année son action contre le refus de délivrance, par la Fédération française de football (FFF), de licences à des enfants qui veulent pratiquer ce sport. La raison ? Ils sont, disent-ils, étrangers.
Dans une lettre adressée à la LDH, la FFF tente de se justifier. Cette lettre montre que s'il advenait que ses dirigeants aient besoin d'une formation, ce serait bien en droit !
Pour lire la suite de ce communiqué, cliquez sur le logo de la Fédération Française de Football.