samedi 12 novembre 2011

Qui était Charles Marius Fabre, maire de Mazaugues ?


Né le 3 octobre 1880 à Pignans (Var), mort le 4 avril 1977 à Aubagne (Bouches-du-Rhône)  cet instituteur, non, ce maïtre d'école comme il est écrit sur sa tombe  à Mazaugues, est le maire qui avec son conseil municipal en 1936 décida de donner à la place du monument le nom de square Jean Jaurès et de faire poser au pied de la statue des plaques en marbre portant les maximes suivantes :
"L'humanité est maudite si pour faire preuve de courage
elle est condamnée à tuer éternellement
." (Jean Jaurès)
"L'union des travailleurs fera la paix des mondes." (Anatole France)
 "A bas toutes les guerres ! Vive la république universelle des travailleurs."
Il constitua à Carnoules, un petit village varois, une section de la Ligue des droits de l’Homme. Un homme militant à découvrir en cliquant sur la photo d'une des plaques posées sur le monument aux morts. Vous lirez ainsi  le passionnant article de Jacques Girault